Ecole : après les grutiers, les conducteurs d’engins

Le rythme de construction effréné que connaît le BTP a fini par créer une pénurie de main-d’œuvre qualifiée sur le marché. On connaissait celle des maçons dans quelques régions du Maroc, ou encore celle des grutiers qui a poussé, il y a quelques mois, Mediaco Maroc, filiale du français éponyme, a créer sa propre école de grutiers. L’idée semble avoir fait des émules. D’ici deux mois, une autre école, dédiée, elle, aux conducteurs d’engins verra le jour. L’initiative est de Tractafric, leader national en matière de vente de matériel de BTP avec une part de 40% et représentant de la marque Caterpillar. Ce centre de formation technique et électronique verra le jour en janvier 2008 à Casablanca. Le budget d’investissement est de l’ordre de 5 MDH, entièrement financés par l’entreprise. Ce centre s’adressera en premier lieu au personnel interne de l’entreprise et par la suite au personnel technique des clients.

La formation sera dispensée sous forme de modules validés par Caterpillar et les futurs conducteurs seront encadrés par des enseignants certifiés par le constructeur. Au programme de cette formation, des cours théoriques et pratiques. Les initiateurs de ce centre de formation veulent en faire un centre régional qui couvrira toute l’Afrique francophone.