Du saumon fumé «made in Morocco» exporté en Suède

Il ne s’agit nullement d’un poisson d’avril. Du saumon fumé made in Morocco fera bientôt son apparition sur les rayons des grandes surfaces de Stockholm, Göteborg et autres villes suédoises.

Il ne s’agit nullement d’un poisson d’avril. Du saumon fumé made in Morocco fera bientôt son apparition sur les rayons des grandes surfaces de Stockholm, Göteborg et autres villes suédoises. Cette petite prouesse est le fait d’une entreprise, dénommée Scandimar, qui a ouvert le 15 décembre, à Casablanca, une unité de production de poisson fumé, salé et séché. L’unité a nécessité un investissement global de 7 MDH et permettra dans un premier temps d’employer 20 personnes à plein temps.

Parmi les espèces de poissons concernés, arrive en tête celle dont raffolent le plus les Scandinaves : le saumon. Pêché en Norvège, le saumon sera importé et traité à Casablanca, avant d’être réexpédié en Suède, particulièrement, et vers d’autres pays d’Europe. Cela dit, le consommateur marocain aura lui aussi droit au saumon fumé made in Morocco même si, de l’avis du promoteur lui-même, «le marché marocain ne constituera qu’une petite niche», l’essentiel étant destiné à l’export. En plus du saumon, Scandimar Sale produira d’autres espèces de poisson fumé comme l’ombrine, l’espadon, le maquereau et même la sardine.

Les perspectives de ventes semblent être bonnes. Pour le seul marché suédois, c’est une moyenne de huit tonnes de saumon fumé par semaine qui sera exportée. L’entreprise est également en pourparlers avec des opérateurs anglais pour l’exportation d’ombrine séchée et fumée.