Du gaz maisÂ… pas beaucoup !

L’Onhym relativise la découverte de Circle Oil

Et de trois ! La compagnie irlandaise CircleOil a décidément la sonde heureuse : sur trois puits forés dans le bassin dit de «Sebou on Shore» dans leGharb, trois découvertes de gaz naturel. Si les deux premières avaient été jugées par l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) «de taille très modeste», malgré l’emballement de l’opérateur à l’époque, le troisième forage, lui, est relativement plus important. L’Onhym qui s’était toujours empressé d’atténuer les ardeurs deCircleOil l’a lui-même reconnu dans un communiqué publié le 14 février au lendemain de l’annonce faite par les Irlandais. Mais attention, font remarquer les responsables de l’Onhym, «quand nous disons que c’est important, c’est toujours relativement à la taille des deux premiers forages et pas dans l’absolu ». C’est qu’à l’Onhym, on se veut toujours prudent, précédent deTalsint oblige.Tant que les tests de ce troisième puits n’ont pas été faits, aucune indication valable n’est possible sur l’état des réserves.Lesquels tests devaient être faits en ce mois de février et ont été retardés à cause des inondations. La direction de l’office semble déjà avoir une idée de ce que pourraient représenter ces réserves. «Le gisement pourrait,au plus,être de la même taille que ceux en exploitation aujourd’hui qui alimentent déjà la CMCP». Si,maintenant, le potentiel s’avère plus important, l’Onhym envisage d’alimenter d’autres industries au niveau local,notamment Cellulose du Maroc. Circle Oil semble, elle, y croire.Après les trois premiers puits, trois autres seront forés dans les mois qui viennent.