diplomatie

13 ambassadeurs vont être nommés

La Vie éco a appris de sources bien informées à Rabat qu’un grand mouvement d’ambassadeurs est en préparation. La liste définitive des nouveaux ambassadeurs – treize en tout – est déjà arrêtée et la direction du Protocole, relevant du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, a déjà envoyé les demandes d’agrément aux gouvernements des pays concernés. Les nouveaux ambassadeurs seront nommés officiellement par le Souverain après le retour des agréments.
Fait majeur de ce mouvement diplomatique : la création d’une nouvelle ambassade du Maroc à Canberra, en Australie. En effet, aussi étonnant que cela puisse paraître, le Maroc n’a jamais eu de représentation diplomatique résidente en Australie, dont les dossiers relevaient de l’ambassadeur installé en Indonésie. Cette fois-ci, la décision a été prise et l’ambassadeur du Maroc à Canberra devra également couvrir la Nouvelle-Zélande. La décision tombe à point nommé car le vide diplomatique dans certains pays est une aubaine pour d’aucuns. Ainsi, début juin, la presse australienne et néo-zélandaise s’était fait l’écho de la tournée d’un représentant du Polisario. Celui-ci s’est épanché dans les colonnes de journaux et il n’y avait pas d’interlocuteur marocain pour porter la contradiction aux divagations dudit représentant. Avant même de rejoindre son poste, le nouvel ambassadeur du Maroc à Canberra aura un premier dossier sur les bras : renverser la vapeur et démontrer à nos amis australiens et néo-zélandais qu’ils ont été trompés par un margoulin