Des supercontrôleurs pour le patrimoine des Habous

Dans le prolongement de l’adoption l’année dernière du nouveau code relatif à la gestion du patrimoine des Habous, le ministère s’apprête à mettre sur pied une brigade de contrôleurs financiers chargés d’inspecter les comptes des différentes délégations régionales et de veiller à la régularité des opérations sur le patrimoine Habous. Les contrôleurs seront nommés directement par le ministre auquel il rendront compte exclusivement. Ils auront également droit à des indemnités en plus d’un salaire de 3 000 à 5 000 DH.