Des prix réglementés ? Pour quoi faire ?

Le Conseil de la concurrence s’attaque à un gros dossier : les produits dont les prix sont réglementés par l’administration. Aujourd’hui, en effet, les prix de 15 produits ou services sont réglementés comme la farine, le sucre, le tabac, l’électricité, l’eau potable, les hydrocarbures, le transport routier de voyageurs… Le Conseil de la concurrence a décidé de lancer une réflexion sur la pertinence de garder ces prix réglementés. Pour les produits et secteurs qu’il estimera aptes à se prêter à la libre concurrence, le conseil proposera des scénarios de libéralisation.