Des figues marocaines sur les étals français

Le figuier ? Un arbre fruitier vénérable qui nous est venu du Moyen-Orient, cité dans la Bible, vanté dans le Coran et méritant à  ce titre tout notre respect.

Le figuier ? Un arbre fruitier vénérable qui nous est venu du Moyen-Orient, cité dans la Bible, vanté dans le Coran et méritant à ce titre tout notre respect. Au Maroc, malheureusement délaissé, il est parfois retourné à l’état sauvage.
Pourtant, deux agriculteurs français n’ont pas hésité à laisser leur Midi-Pyrénées natal et se sont installés à Marrakech pour produire des figues. Détenant une société dénommée Oxalis, spécialisée dans la production de potirons à Villenouvelle, nos deux compères ont décidé de se lancer dans la production de figues, et des figues bien de chez nous. L’information a été rapportée début novembre par la revue périodique de la Chambre d’agriculture du Midi-Pyrénées.
Les deux agriculteurs ont ainsi décidé de se délocaliser dans la région de Marrakech avec pour objectif de produire, à partir de 2005, quelque 500 tonnes de figues fraîches par an, qui seront entièrement exportées vers l’Europe et plus particulièrement vers le marché français. Pour monter leur business, les deux hommes ont créé la société Atlas Eden qui exploitera une petite ferme à quelques kilomètres de la ville ocre, en y plantant, dans un premier temps, près de 4 500 arbres sur une superficie de 9 hectares. Et ils ont même fait savoir que cette superficie devrait être multipliée par six avec la plantation progressive de 25 000 autres figuiers.
Voilà un bel exemple d’ingéniosité et de créativité qu’on n’est pas près de voir chez nos agriculteurs. Ces derniers changeant de culture au gré des années et alternant, le plus souvent, selon l’intuition du moment, pommes de terre et tomates. Ils ratent surtout une belle occasion de faire du business rentable. Car la figue n’est pas uniquement appréciée pour son goût, et ses vertus digestives y sont aussi pour quelque chose.