Des diplomates scandinaves fà¢chés

Agadir, mi-février. Les diplomates des pays scandinaves accrédités au Maroc se sont donné rendez-vous dans la ville pour discuter d’un thème assez particulier : «En cas de catastrophe naturelle, à  Agadir, que faire et comment procéder pour évacuer les touristes d’origine scandinave ?»

Agadir, mi-février. Les diplomates des pays scandinaves accrédités au Maroc se sont donné rendez-vous dans la ville pour discuter d’un thème assez particulier : «En cas de catastrophe naturelle, à Agadir, que faire et comment procéder pour évacuer les touristes d’origine scandinave ?» En fait, des réunions similaires sont tenues dans toutes les villes du monde qui sont prisées par les touristes nordiques. Agadir en fait évidemment partie.

Le principe de ces réunions est simple : les missions diplomatiques scandinaves essaient dans chacun des pays concernés d’établir des sortes de plan d’urgence pour leurs ressortissants en collaboration avec les autorités locales des villes concernées. Pour le cas d’Agadir, c’est la wilaya qui était censée apporter cette collaboration. Or, à la surprise des diplomates scandinaves, le jour de la réunion, ni le wali ni un quelconque autre responsable de la wilaya n’était là. Pire. Il n’y avait pas un seul Marocain dans la salle. Pourtant, comme l’assure un des diplomates présents, la wilaya d’Agadir avait été saisie et avait même confirmé sa présence. Pourquoi ce désistement de dernière minute ? Les Scandinaves disent avoir eu comme explication «des instructions de dernière minute données à la wilaya pour ne pas prendre part à la réunion». La wilaya d’Agadir, contactée par La Vie éco, explique pour sa part qu’elle n’a tout simplement pas été saisie officiellement par les Scandinaves.

Du coup, les diplomates scandinaves ont dû reprogrammer leur rencontre pour la mi-avril en espérant que, cette fois-ci, les autorités locales d’Agadir voudront bien se faire représenter.