Des cimentiers politiquement corrects

Les membres de l’Association professionnelle des cimentiers (APC) ont décidé d’imposer aux camionneurs le strict respect du tonnage maximal à partir de janvier 2009. Depuis quelque temps déjà, la mesure était régulièrement appliquée aux transporteurs auxquels font appel les cimentiers eux-mêmes, mais le plus gros problème qui subsistait était celui des clients que les cimentiers n’arrivaient pas à convaincre. Résultat : des camions en surcharge et des risques d’accidents.

Interpellés à plusieurs reprises par le ministère du transport à ce sujet, les cimentiers ont finalement décidé de généraliser le respect du tonnage à partir de janvier 2009, y compris pour leurs clients. Auprès de l’APC, il est expliqué qu’on commencera d’abord par la sensibilisation.

Pendant les quatre mois restants de l’année, l’association a décidé de lancer une campagne d’explication aux clients, en partenariat avec le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC). Cela dit, il restera un petit problème : en réduisant la charge des camions, on devra, pour une même cargaison, multiplier le nombre de véhicules ou de voyages. A quantité égale, le coût du transport sera donc plus élevé. Espérons que le prix final du ciment n’en sera pas affecté.