Des agents de sécurité et des convoyeurs de fonds diplômés

Le ministère de l’emploi est décidé à remettre de l’ordre dans certains secteurs. Après le travail temporaire, le département s’attaque à celui du gardiennage, de la sécurité et du transport de fonds. Pour ces métiers sensibles et exposés au risque, le ministère envisage de mettre en place des barrières à l’entrée dont celle de la formation. Un projet est actuellement en cours pour instaurer, au sein de certains centres de l’OFPPT, des formations diplômantes en matière de sécurité et de gardiennage. Selon les chiffres du ministère, les trente entreprises qui opèrent actuellement sur le marché emploient environ 26 000 salariés, dont 18 000 sont immatriculés à la CNSS.