Départ de Fiat : Les équipementiers automobiles malmenés

Le ministère du Commerce et de l’Industrie a fait savoir officiellement aux équipementiers que Fiat auto Italie a signifié au gouvernement son intention de ne pas prolonger l’accord relatif à  la voiture économique jusqu’à  fin 2005.

Le ministère du Commerce et de l’Industrie a fait savoir officiellement aux équipementiers que Fiat auto Italie a signifié au gouvernement son intention de ne pas prolonger l’accord relatif à la voiture économique jusqu’à fin 2005. De ce fait, la chaîne de montage ainsi que les équipementiers automobiles connaîtront deux années difficiles jusqu’à l’arrivée sur la chaîne de montage de la voiture de Renault sous le code L90.
Certains observateurs pensent que le segment des véhicules de moins de 100 000 DH risque d’être desservi par l’occasion importée.