Délais de paiement : Chaà¢bi joue le jeu

Le groupe, suite à  des concertations entamées depuis quelque temps avec la Fédération des PME (FPME), a pris un engagement ferme pour régler tous ses fournisseurs PME dans un délai qui ne dépassera pas 30 jours.

Bonne nouvelle pour les PME qui fournissent le groupe Ynna, plus connu sous le nom de son fondateur, Miloud Chaabi. Le groupe, suite à des concertations entamées depuis quelque temps avec la Fédération des PME (FPME), a pris un engagement ferme pour régler tous ses fournisseurs PME dans un délai qui ne dépassera pas 30 jours.

Révolutionnaire lorsqu’on sait que les délais de paiement de plus en plus longs étouffent les trésoreries des petites entreprises et sont parfois à l’origine de leur basculement vers l’informel. Les chefs des petites et moyennes entreprises se plaignent aussi des chèques et effets en bois. «Parfois, les retards de paiement se transforment tout simplement en créances irrécouvrables», indique le chef d’une PME opérant dans les services. Leur taille aussi les défavorise dans le jeu des négociations lorsqu’ils se trouvent en face de géants ou lorsque l’entreprise est dépendante de quelques clients.

Joint au téléphone par La Vie éco, Hammed Kessal, président de la FPME, a salué la décision de l’homme d’affaires, la qualifiant de courageuse. Pour lui, cette initiative devrait servir de modèle pour les autres grands groupes. Le souhait de la FPME est surtout de voir le gouvernement légiférer dans ce sens, en offrant une protection légale aux PME. Au passage, signalons que la décision d’Ynna holding ne bénéficiera qu’aux PME membres de la fédération