De moins en moins de dépôts à  terme chez les banques

L’encours des dépôts à terme (DAT) auprès des banques ne cesse de s’effriter. A fin mars, il avait atteint 146 milliards de DH, en baisse de 3% depuis le début de l’année et de 5% sur une année glissante. A la mi-2009, ce produit de placement avait atteint son pic de 160 milliards de DH de dépôts mais, depuis, il a emprunté une tendance baissière.

Seules les DAT des sociétés financières (compagnies d’assurances, caisses de retraite…) sont toujours en progression (+7,2% en un an), mais leur part demeure marginale dans la mesure où elle ne s’élève qu’à 13 milliards de DH. Pour le secteur public, la baisse est de 13%, à 17 milliards de DH. Les entreprises affichent également un recul de 11% pour un encours de 24 milliards de DH. Quant aux particuliers et MRE, ils accaparent le plus gros des DAT, avec 88 milliards de DH, en baisse de 4% en un an.