De l’eau dans le gaz entre la RAM et les agences de voyages

Réunis le 1er novembre, date de l’entrée en vigueur du nouveau modèle économique de Royal Air Maroc, les membres de la Fédération nationale des agences de voyages (FNAVM) ont réagi vivement contre ce nouveau procédé qui remplace la commission par un service facturé au client. L’affaire sera portée devant la justice, selon Faouzi Zemrani, président de la FNAVM, car le nouveau dispositif est en contradiction avec l’article 9 du Code du commerce, l’article 7 de la Loi sur la concurrence et les dispositions de l’IATA. Affaire à suivre.