D’anciens salariés de General Tire Maroc réclament leur dû

Restés pendant plusieurs années sans salaire, l’entreprise étant en liquidation judiciaire, ils ont cru à  la fin de leur calvaire après que le tribunal ait décidé de vendre le site à  un nouveau repreneur.

D’anciens salariés de General Tire Maroc (GTM) manifestent leur mécontentement. Restés pendant plusieurs années sans salaire, l’entreprise étant en liquidation judiciaire, ils ont cru à la fin de leur calvaire après que le tribunal ait décidé de vendre le site à un nouveau repreneur. 18 mois après la cession des actifs de GTM, le repreneur a versé à certains employés une avance de 40% à peine de ce qu’ils devaient recevoir en vertu du jugement du tribunal.