Dakhla détrône les Iles Canaries

L’effort finit toujours par payer. Les opérateurs économiques de Dakhla et les autorités locales de la ville en savent quelque chose puisqu’ils commencent à cueillir les fruits d’une longue campagne de communication autour de la ville qui dure depuis plusieurs mois. Ainsi, Karim Bakka, hôtelier de la ville et patron du Bab Al Bahar Best Western, a convaincu les organisateurs du prestigieux Rallye des îles du soleil de faire de Dakhla une étape du circuit. Cette course, qui existe depuis 15 ans, rallie l’Ile de Madère (Portugal) à la Guyane française en passant par les Iles Canaries, le Sénégal et le Brésil mais sans jamais prendre pied sur les côtes marocaines.
Le 27 octobre, une trentaine de catamarans sont venus accoster au pied même de l’hôtel, près d’un quai flottant aménagé par le propriétaire pour l’occasion. Il n’a pas fallu plus de trois jours pour que les navigateurs tombent amoureux de la ville au point qu’ils ont pris la décision de surseoir aux Iles Canaries et de les remplacer désormais par Dakhla.