Crédit jeunes promoteurs : le plan Oualalou boudé par les médecins

Le plan initié il y a quelques mois par Fathallah Oualalou pour mettre fin au problème des dossiers de crédits jeunes promoteurs en contentieux n’a apparemment pas drainé une grande adhésion

Le plan initié il y a quelques mois par Fathallah Oualalou pour mettre fin au problème des dossiers de crédits jeunes promoteurs en contentieux n’a apparemment pas drainé une grande adhésion. A la veille du 30 juin, date d’expiration du délai accordé par l’administration, et selon l’Alliance nationale médicale et de santé libérale (ANMSL), seuls 300 médecins avaient déposé leurs dossiers sur un total de 1 350 médecins et professionnels de santé en contentieux avec l’administration. Rappelons que le ministère des Finances avait accordé aux médecins un délai courant jusqu’au 30 juin pour qu’ils adhèrent au plan proposé par les pouvoirs publics.