Crédit agricole-Crédit du Maroc : la trêve

Où en est le procès qu’avait intenté le Crédit agricole du Maroc (CAM) au Crédit du Maroc (CDM) après que ce dernier ait affiché dans ses agences une signalétique reprenant le logo du Crédit agricole français jugé par le CAM trop proche du sien ? «C’est une affaire définitivement classée, nous avons décidé d’annuler les poursuites», révèle Tariq Sijilmassi, président du CAM. Si ce dernier n’a pas souhaité expliquer les vraies raisons qui l’ont poussé à abandonner les poursuites, tout porte à croire que l’intermédiation des autorités compétentes marocaines entre les deux établissements a porté ses fruits.

Mieux. L’affaire prend aujourd’hui une tournure inattendue. Le président du CAM, aussi étrange que cela puisse paraître, se dit prêt à une entraide avec le CDM pour financer ensemble les activités agricoles. «Maintenant que nous sommes tous les deux estampillés «Crédit agricole», et si le CDM le souhaite, nous sommes prêts à leur donner notre fichier clients qui compte des milliers de petits agriculteurs en quête de financement», annonce Tariq Sijilmassi qui assure que sa proposition est sérieuse. Encore faut-il que le CDM soit disposé à se lancer dans le financement de l’agriculture…