Crédit à  5% pour les agriculteurs

le crédit agricole divise ses taux par deux

Tarik Sijilmassi, patron du Crédit agricole, promet d’autres surprises pour bientôt.
Les agriculteurs entament leur campagne sur une bonne nouvelle. Le Crédit agricole du Maroc (CAM) annonce en effet que, dorénavant, les fameux crédits de campagne, désormais baptisés «Chamil», seront octroyés à un taux de 5% seulement, et que les crédits d’investissement seront accordés à un taux de 5,4%.

L’annonce est de taille car, comme l’explique Tarik Sijilmassi, président du directoire de la banque, «pour un petit fellah, le taux du crédit était d’environ 9 à 10%». En somme, la banque verte a décidé de diviser ses taux par deux. Mais, attention ! le taux de 5% ne sera pas systématiquement appliqué car n’en bénéficieront que les agriculteurs sérieux et présentant un bon risque. Une manière pour le CAM de récompenser et fidéliser les bons clients, sachant que toutes les mesures qui ont été prises auparavant étaient plutôt à caractère social. C’est le cas de l’annulation de la dette au profit de 100 000 agriculteurs.
Quant au taux de 4,5% appliqué à l’investissement, le Crédit agricole espère, à travers cette mesure, récupérer, entre autres, une partie des clients qu’il a perdus en cours de route.

D’autres bonnes nouvelles seront annoncées dans les semaines qui viennent. Selon le patron du CAM, le délai de déblocage des subventions accordées à certains exploitants dans le cadre du Fonds de développement agricole (FDA) sera considérablement réduit. Il passera de six mois, auparavant, à quelques semaines seulement. Pour ce faire, des discussions avec le ministère de l’agriculture en sont au stade final en vue de simplifier les procédures d’octroi et de déblocage des fonds. La banque a également décidé de lancer des crédits de pré-financement des subventions, une sorte d’avance accordée aux agriculteurs en attendant qu’ils reçoivent les fonds de subventions.