Compensation : bientôt plus d’arriérés ?

7 milliards de dh débloqués et 7 autres dans le pipe

Les sociétés pétrolières peuvent enfin souffler. Après que les arriérés devant leur être payés par l’Etat au titre de la compensation ont atteint 10 milliards de DH, en un mois, ce montant a été substantiellement réduit. Lundi 13 octobre, le ministère des finances a débloqué la somme de 3,5 milliards de DH. A la fin du mois de septembre, une enveloppe équivalente avait été servie aux pétroliers, ce qui fait, en tout, 7 milliards de DH.

L’effort est méritoire et le gouvernement est décidé à aller plus loin dans le respect de ses engagements. Selon le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM), un troisième déblocage est dans le pipe et devrait tomber entre fin octobre et début novembre. Un quatrième est promis pour la fin du mois de décembre ! Là encore, deux fois 3,5 milliards de DH, soit, entre septembre et décembre 2008, un montant de 14 milliards !

Les membres du GPM sont confiants quant à la réalisation de cette promesse et se réjouissent, à l’image de leur président Adil Ziyadi, « de l’effort particulier qui a été fourni par le gouvernement ». Selon des sources bien informées, trois ministres se sont particulièrement démenés pour faire avancer ce dossier. La ministre de l’énergie, Amina Benkhadra, l’argentier, Salaheddine Mezouar, et le titulaire des affaires générales et économiques, Nizar Baraka.

Certes, les arriérés, après le dernier déblocage du 13 octobre, sont encore à 4 milliards de DH, mais le GPM reste sur une note positive, surtout dans la conjoncture actuelle. «Non seulement ces décisions ont rétabli la confiance chez les opérateurs, explique M. Ziyadi, mais, en plus, elles donnent une bonne image, notamment auprès des multinationales, d’un gouvernement sérieux qui respecte ses engagements». Tant mieux !