Commerce extérieur : le Maroc doit préparer sa nouvelle feuille de route pour l’OMC

Le ministère du commerce extérieur a du pain sur la planche. En plus de la stratégie Maroc Export Plus qu’il doit rapidement mettre en œuvre, ses services doivent à présent se pencher sérieusement sur la nouvelle feuille de route que le Maroc doit appliquer dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), suite aux recommandations de l’organisation lors de l’examen de la politique commerciale du Maroc le 26 juin à Genève. Entre autres recommandations, l’allègement du niveau de protection des activités agricoles, la revue de la politique des prix contrôlés de certains produits comme la farine, le blé, les produits énergétiques et les produits et services liés à la santé. Le Maroc devra revenir l’année prochaine à l’OMC avec des avancées sur ces questions.