Comanav : les prétendants se bousculent au portillon

Quelques jours seulement après le lancement officiel de l’appel d’offres concernant la privatisation de la Comanav, le 25 janvier, le nombre des prétendants, du moins ceux qui ont retiré les dossiers, approche déjà la quinzaine. Selon des sources bien informées, on trouve parmi les opérateurs intéressés de grands noms comme Maersk, MSC France, l’espagnol Trasmed, l’émirati Dubai Ports (qui vient récemment d’acquérir le géant de la logistique P&O), en plus d’autres opérateurs de Suisse, de Chine, sans oublier CMA-CGM qui, lui, avait annoncé ouvertement son intérêt pour la compagnie. Des dossiers ont été également retirés par des opérateurs marocains comme la Comarit ou encore IMTC. Une belle course en vue.