Code de la route : ça marche…

Baisse de 26,6% des accidents de la circulation.

Un mois, c’est trop peu pour juger des effets du nouveau code de la route. Certes. N’empêche que quand on voit les premiers chiffres des accidents pour le mois d’octobre, il y a manifestement un premier effet. Va-t-il durer dans le temps ? Là est toute la question et le défi que doivent s’imposer les pouvoirs publics. En attendant, les premiers chiffres, exposés par Karim Ghellab lors d’un point de presse tenu mardi 9 novembre, sont encourageants. Ainsi, durant le mois d’octobre 2010, on a enregistré 4 710 accidents soit -26,60% par rapport à octobre 2009. Par rapport à la moyenne des mois d’octobre sur la période 2004-2009, la baisse est tout aussi importante, -11,80%. Autre bonne nouvelle, et c’est peut-être là tout le but de l’opération, le nombre de victimes a nettement chuté : 204 morts enregistrés, soit -40% par rapport à octobre 2009 et -40% toujours par rapport à la moyenne des mois d’octobre sur les cinq dernières années. De telles baisses ne peuvent pas être le fait du hasard.

Mais le ministre de l’équipement et des transports, bien que conforté dans sa vision, ne crie pas pour autant victoire, estimant que «ces résultats demeurent fragiles». La vigilance et la rigueur restent donc de mise. On notera à ce titre que l’ensemble des corps de contrôle réunis ont dressé près de 84 300 PV dont 37 200 par la police, 24 000 par la Gendarmerie royale et plus de 23 000 pour excès de vitesse enregistrés au niveau des radars fixes. Et pour boucler la boucle, tout se fait désormais dans la transparence.

Le citoyen peut consulter, à travers le site du ministère www.mtpnet.gov.ma, les infractions liées à un véhicule donné ou encore le solde de points de son permis.