Ciment, la croissance trompeuse

41% de plus en octobre 2009 par rapport au même mois de 2008 !

Pour les cimentiers, les mois se suivent et ne se ressemblent pas. Les ventes de ciment pour le mois d’octobre dernier ont fait un bond d’environ 40% par rapport au mois d’octobre 2008 (1,059 million de tonnes). C’est ce qui ressort des chiffres,  provisoires, de l’Association professionnelle des cimentiers (APC). A cette évolution soudaine, deux explications possibles : soit une reprise phénoménale des activités de BTP soit…un simple effet de la saisonnalité des ventes. Et c’est plutôt la seconde thèse qui se trouve être vérifiée. Explication : en 2008, Aïd Al Fitr avait coïncidé avec le 1er octobre. Or, pendant cette fête, les chantiers s’arrêtent entre une semaine et 10 jours, ce qui a amputé le mois d’octobre de 2008 du tiers théorique de ses ventes. Il est donc normal qu’en octobre 2009, les ventes aient explosé puisque les cimentiers ont eu 10 jours de plus pour écouler «leurs stocks». Le même mécanisme a fait que les ventes du mois de septembre de cette année, qui a coïncidé avec Ramadan et Aïd El Fitr, aient plongé de 12% par rapport à celles de septembre 2008.
Toujours dans le registre de la saisonnalité, une deuxième explication s’impose. En effet, en octobre 2008, le pays a connu un niveau de précipitations exceptionnel, ce qui a alors entraîné l’arrêt de nombreux chantiers. En octobre 2009, il n’y a pas eu de pluies et donc pas d’arrêt de constructions.
En tout état de cause, cette hausse, bien qu’elle soit à caractère erratique, a au moins permis de rattraper le retard des ventes au terme des neuf premiers mois. Le cumul des ventes de janvier à octobre enregistre ainsi une hausse de +3,46% par rapport à leur niveau de la même période en 2008. Mais l’avance ne durera peut-être pas longtemps : dans quelques jours ce sera Aïd Al Adha et…au moins une quinzaine de jours d’activité partiront en fumée.