Chantiers de la rentrée : comment va-t-on financer tout ça ?

Le gouvernement semble décidé à boucler tous les grands dossiers en un rien de temps. Rendons d’abord à César ce qui lui appartient et reconnaissons qu’il y a eu de grandes avancées sur des questions épineuses comme le logement social, par exemple, ou encore le Smig, les retraites… Toutefois, je me demande comment le gouvernement financera toutes ces réformes qui pèseront très lourd dans le budget. Certains disent qu’on reviendra au déficit de relance, un concept auquel l’actuel ministre des Finances, Fathallah Oualaâlou, est réticent. A moins qu’il n’ait changé d’avis entre-temps.