CGEM : moins de conseils

Les patrons n’ont pas le temps de se réunir pour la galerie ! Moins d’une année après son arrivée, la nouvelle équipe de la CGEM a décidé d’apporter quelques retouches aux modalités de fonctionnement de ses instances, en revoyant notamment la périodicité des réunions du conseil d’administration.

Initialement prévues une fois par mois, ces réunions seront à l’avenir plus espacées. Les membres du bureau se sont en effet rendu compte que la fréquence mensuelle n’était plus adaptée. «Souvent, il ne se passe pas suffisamment d’événements en un mois pour tenir une réunion réellement constructive», explique un patron.

«Or, poursuit-il, nous ne pouvons pas faire venir les membres du conseil ou leur faire faire un déplacement quand le conseil tient une réunion hors Casablanca pour ne rien dire». Moulay Hafid Elalamy, le président du patronat, confirme et explique : «Les réunions mensuelles se justifiaient à un moment où il fallait lancer les chantiers et mettre le train en marche, mais maintenant que le rythme de croisière est atteint, cette fréquence ne se justifie plus». Et de poursuivre que «malgré tout, je suis agréablement surpris par le degré d’implication des administrateurs qui n’hésitent pas à faire les déplacements».

Le conseil pense programmer désormais ses réunions une fois tous les deux mois de manière à ce qu’il y ait suffisamment de matière à débattre. Cela dit, l’idée reste à faire valider à un niveau élargi. Et c’est à l’assemblée générale, qui se tiendra au mois de juin prochain, de prendre la décision. Entre-temps, les membres du conseil d’administration débattront de la question lors de leur réunion prévue le 5 mai à Agadir. Ça tombe bien, le 5 mai, c’est aussi le jour de la tenue de Caftan 2007. Une manière de joindre l’utile à l’agréable ?