CGEM : le nouveau siège pour juillet

La CGEM revient à son ancien siège sis au quartier Palmier, à Casablanca. Sauf que les nouveaux locaux ne ressemblent en rien à l’ancienne petite villa située rue Mohamed Abdou. A part la façade qui a été gardée intacte, la bâtisse a été, en effet, entièrement refaite de l’intérieur et même étendue. Il est prévu que l’équipe de la confédération y prenne ses quartiers en juillet. Mis en chantier du temps de l’ancien président, Hassan Chami, le nouveau siège comprendra, entre autres nouvelles extensions, un amphithéâtre de 150 places, des salles de réunion, en plus d’un sous-sol (qui n’existait pas) et d’un deuxième étage. Coût de l’opération : 15 MDH. «Ce n’est pas beaucoup, comparé aux avantages que cela représente pour une institution telle que la nôtre», estime un membre du conseil d’administration. En effet, les structures permanentes de la CGEM sont aujourd’hui éparpillées sur trois sites, ce qui, parfois, n’est pas très commode en terme de gestion des équipes. A cela s’ajoute le fait que l’actuel quartier général, situé sur l’avenue des FAR, de l’avis même de Moulay Hafid Elalamy, président, ne sont pas à la hauteur de l’image et du prestige d’une institution telle que la CGEM et «ne permettent pas d’accueillir des invités de marque» (voir interview page 19). En juillet, donc, toute la famille CGEM sera de nouveau rassemblée dans les mêmes locaux. Un retour aux sources en quelque sorte.