Centrale solaire Ouarzazate : lancement des appels d’offres des 2e et 3e tranches dans 15 jours

L’initiative Dii (Desertec industrial initiative), qui vise à  soutenir le développement des énergies renouvelables dans la région MENA, a tenu sa quatrième conférence annuelle au centre de conférences Mohammed VI de Skhirat, les 30 et 31 octobre.

Lancée en 2009, Dii a connu quelques changements dans sa composition ces derniers mois. Pour rappel, les entreprises allemandes Siemens et Bosch avaient annoncé le non-renouvellement de leur contrat en 2012. Aujourd’hui, l’initiative compte 40 entreprises, dont Leoni est l’une des dernières entrantes. Des discussions sont en cours pour intégrer d’autres industriels, notamment asiatiques et américains. En attendant, Dii lance le concept Redimena : celui-ci veut mobiliser 30 millions d’euros auprès de divers investisseurs, dont les traditionnels bailleurs de fonds internationaux, des fonds souverains, des instituations de finance islamique et des investisseurs privés. Redimena prévoit de financer entre 15 et 20 petits projets éoliens, solaires ou de dessalement d’eau.

En marge de la conférence annuelle Dii, Mustapha Bakkoury, DG de la Moroccan Agency for Solar Energy (Masen), a annoncé le lancement des appels d’offres liés aux 2e et 3e phases de la centrale solaire Ouarzazate «Noor» dans 15 jours.