Cellule de suivi pour le litige entre certains commerçants de Casablanca et Lydec

Lors de la dernière assemblée générale tenue le 20 novembre, de créer une cellule pour le suivi du litige qui oppose certains commerçants et professionnels à  Lydec, suite à  une révision des contrats d’abonnement d’électricité qui avait été opérée par le concessionnaire courant 2003.

Les adhérents de la Chambre de commerce de Casablanca ont décidé, lors de la dernière assemblée générale tenue le 20 novembre, de créer une cellule pour le suivi du litige qui oppose certains commerçants et professionnels à Lydec, suite à une révision des contrats d’abonnement d’électricité qui avait été opérée par le concessionnaire courant 2003. Les adhérents ont demandé que la révision soit faite dans «le respect des dispositions du décret 00/1523 du 20 octobre 2000, relatif à la tarification de l’énergie électrique».