Casablanca recense ses terrains vides

Au moment où les promoteurs immobiliers casablancais continuent de soulever la rareté du foncier, le Conseil de la ville a décidé de traquer les terrains vides et non bâtis. Des enquêteurs sortiront sur le terrain, à partir du mois d’avril, pour recenser toutes les parcelles inoccupées sur le territoire de la commune, ce qui servira à l’élaboration, par la suite, d’une base de données et d’un système d’information géographique (SIG).