Cartes bancaires : 44,5 milliards de DH d’opérations

Les Marocains sont de plus en plus adeptes de la carte bancaire. Les opérations effectuées au travers de ce moyen de paiement sur le territoire national ont atteint la somme record de 44,5 milliards de DH en 2004, soit 25% du budget de l’Etat pour l’année 2005. Il faut dire aussi que le nombre de porteurs de cartes a crû de manière substantielle en cinq ans seulement. A fin 2004, il était de 2,18 millions de personnes, soit 59% de plus qu’à l’issue de l’exercice 2000 (1,37 million). Une évolution à rapporter au nombre de guichets automatiques bancaires (GAB) en fonction aujourd’hui. A fin 2004, on en dénombrait 1 839, contre 758 à peine il y a cinq ans, soit 142% de plus. Le nombre de TPE (terminal de paiement électronique), lui, est de 10 500 à l’heure actuelle.
En dépit de cet écart quantitatif GAB/TPE, ce sont les opérations de retrait d’argent qui remportent la palme. Sur les 56,6 millions d’opérations enregistrées, les paiements représentent à peine 9%, le reste étant constitué de retraits.
Ce ratio est jugé très insuffisant par les autorités monétaires qui entendent mettre en avant la carte monétique comme moyen de paiement. Elles ont donc décidé d’entamer, à destination des commerçants, une campagne de sensibilisation sur une meilleure utilisation de la carte bancaire. La campagne, qui démarre le 29 novembre, s’étalera sur 3 mois et sera déclinée en rencontres régionales qui couvriront 8 principales villes du pays.
Signalons enfin que, sur les 44,5 milliards de DH d’opérations enregistrées en 2004, celles effectuées au moyen de cartes de paiement étrangères par les touristes et MRE ont atteint 7 milliards de DH, soit autant devises injectées dans l’économie