Bye-bye M. Osman

C’est désormais officiel, le président du Rassemblement national des indépendants (RNI) quittera la direction effective du parti à l’issue de son prochain congrès, les 30 et 31 mars courant. La décision, prise à l’occasion d’une réunion du comité exécutif du parti, a été consignée dans une lettre signée de la main d’Ahmed Osman et datée du 13 mars, qui a très vite été transmise aux médias. Obtenu au terme d’un bras de fer qui aura duré des années, l’accord du numéro un du parti de la colombe garantit sa sortie par la grande porte, puisqu’il gardera tout de même le statut de président fondateur du parti. Il était temps : le RNI est en retard dans ses préparatifs de campagne. Avant d’en arriver là, ses militants devront toutefois s’accorder sur le nom du nouveau dirigeant.