Bush, c’est pas fini !

Finalement, Georges W. Bush, l’un des chefs d’Etat qui aura réussi l’exploit de commettre le plus de bourdes au cours de sa présidence, n’écrira pas ses mémoires lui-même. La cause ? Trop de lacunes en orthographe. Oui, vous avez bien lu ! Il aura donc recours, après s’être vu refuser les services de l’écrivain James Frey, à l’aide de son ami et ancien vice-président Dick Cheney.
L’ouvrage, qui devrait paraître en 2010 sous le nom «Decision points», tournerait autour des 12 plus grandes décisions prises par Bush au cours de ses huit ans à la tête de la première puissance mondiale. Il y a fort à parier que l’on y découvrira que les armes de destruction massive existent toujours en Irak. A ne pas rater surtout !