Boutef en campagne… à  Casa ?

Un meeting électoral en sa faveur organisé le 29 mars.

Dimanche 29 mars. Situé dans le quartier Maârif de Casablanca, le Centre culturel Mohamed Zefzaf a abrité ce jour-là une rencontre pour le moins inhabituelle : un meeting électoral destiné à mobiliser en faveur de l’un des candidats aux élections présidentielles algériennes du 9 avril.  
Organisé par des membres de la communauté algérienne au Maroc, l’événement, qui avait pour but de promouvoir la candidature du président sortant Abdelaziz Bouteflika, n’est toutefois pas le premier en son genre à se tenir  au Maroc. «Nous avions déjà organisé un événement de ce genre en 2004», explique  Hassan Rahim, directeur de campagne du candidat Bouteflika au Maroc, et résident depuis plus de quarante ans. «Pour 2009, nous avons repris la même équipe, mais nous avons fait les choses en grand». Plus de 600 personnes venues de tout le Royaume ont ainsi participé à l’événement, présidé par l’occasion par un sénateur – membre de la Chambre haute algérienne – venu spécialement pour l’occasion.
Sur le territoire marocain, près de 15 000 électeurs algériens sont régulièrement appelés aux urnes lorsque des élections législatives, présidentielles, ou encore des référendums sont organisés chez notre voisin de l’Est. Cette année, pour leur permettre d’accomplir leur devoir national, une dizaine de bureaux de vote ont été installés à travers le pays, aussi bien dans les représentations diplomatiques que dans des bureaux spécialement aménagés pour l’occasion. A noter que dans au moins une partie de ces derniers, aussi bien les locaux que le matériel ont été gracieusement mis à la disposition des organisateurs par les autorités locales, exception faite des urnes, fournies par les organisateurs.