Bientôt une nouvelle vie pour les sociétés de transfert de fonds

Les sociétés de transfert de fonds, en proie à une baisse d’activité en raison du tassement des envois des MRE, auront bientôt la possibilité d’investir une nouvelle niche pour renouer avec la croissance.

Le projet de nouvelle loi bancaire ouvrira le champ à ce qu’il appelle «les établissements de paiement», des institutions qui seront spécialisées dans la commercialisation des moyens de paiement. Concrètement, les sociétés de transfert pourront demander l’autorisation pour mettre à la disposition de leurs clients des cartes monétiques prépayés, des services de mobile banking ou autres moyens de paiement que ces derniers pourront utiliser pour des opérations sur les fonds qu’ils auront déposés. Les établissements de paiement n’auront pas le droit de transformer les dépôts en crédits, mais encaisseront en contrepartie de leurs services des frais et commissions.