«Tilifoune fabor» chez Méditel

La bataille fait rage dans les télécoms. Après l’opération porte-à-porte réalisée par Maroc Telecom au moment du lancement d’ADSL, c’est aujourd’hui Méditel, qui a perdu des parts de marché dans le mobile en 2006, qui lance une grande offensive sur le terrain pour recruter plus de clients. Une opération discrète a été menée par le deuxième opérateur avec pour objectif de capter de nouveaux clients en distribuant à titre gratuit 800 000 cartes SIM. Depuis le 17 novembre, huit équipes de vendeurs, habillés aux couleurs de l’opérateur, parcourent les rues des grandes villes, notamment Casablanca (3 équipes), Rabat (2 équipes) et Marrakech, Tanger et Fès (avec une équipe chacune). Les vendeurs offrent des cartes comportant un crédit gratuit de 10 DH en communications et un bonus de 20 DH à la première recharge. Pour l’obtenir, la procédure est réduite au strict minimum : une simple photocopie de la carte d’identité nationale.

Méditel, grâce à cette opération, a distribué, pour la seule ville de Casablanca, une moyenne de 3 000 cartes SIM par jour et par équipe, soit 9 000 cartes par jour en tout. A ce jour, le nombre total de cartes écoulées à travers les cinq villes concernées avoisine les 200 000.

Décidément, du côté des opérateurs télécoms, on ne recule devant rien. Méditel, après son «Tilifoune dial dar» opte maintenant pour le «tilifoune fabor»