Arsène Lupin au Parlement

après l’uc, l’usfp victime à  son tour

Lemystérieux voleur de disques durs a encore frappé ! Lundi 2 juin, les fonctionnaires du groupe parlementaire de l’USFP découvraient que trois des ordinateurs de leur bureau avaient été délestés de leurs disques durs, probablement durant le week-end.

Ce n’est pas la première fois que le groupe ittihadi est victime d’un tel vol, et il n’est pas le seul. La semaine précédente, les bureaux du groupe UC avaient reçu une visite similaire, la troisième pour ce groupe depuis janvier dernier, quand ces vols, pour le moins étranges, ont commencé à la Première chambre.

Détail inquiétant : dans les deux cas, les serrures des locaux n’avaient pas été forcées. Une signature du (ou des) voleur(s). Notre Arsène Lupin du disque dur aurait-il le double des clés ? C’est sans doute en raison d’une telle éventualité que l’administration est en train de faire changer les canons des serrures des bureaux.

Espérons que cela suffira à prévenir ce qui commence à ressembler à une nouvelle récolte de disques durs. En attendant, l’on aimerait bien connaître le mobile de ces vols pour le moins étranges : en effet, à en croire les employés, la plupart des disques ne contenaient pas de données importantes, au point que l’on peut se demander si les vols relèvent non pas de l’espionnage intellectuel, comme l’ont craint certains, mais plutôt de l’approvisionnement du marché aux puces r’bati…

Sauf que, à part les disques durs en question, les autres objets n’ont pas été touchés. Notre voleur ne chercherait-il en fait qu’à perturber le travail des députés ? Rappelons que le PJD et le MP ont aussi été victimes de tels vols il y a quelques mois.