Arriérés ? Pas de souci

La facture de la compensation pour cette année sera largement supérieure à  ce qui a été budgété par la Loi de finances 2010.

La facture de la compensation pour cette année sera largement supérieure à ce qui a été budgété par la Loi de finances 2010. En lieu et place des 14 milliards de DH prévus, et si le baril de pétrole se maintient aux alentours des 80 dollars, ce sont 8 milliards supplémentaires qui devraient être supportés par l’Etat. D’où proviendront-ils ? Logiquement de la rubrique des charges communes puisque l’enveloppe normale a été épuisée. En attendant, ce sont 5 milliards de DH que l’Etat doit, en arriérés de compensation, aux importateurs et distributeurs de farine, butane et carburants. Ce dernier rassure par la voix de son ministre des affaires économiques et générales : une bonne partie du montant sera réglée au cours des semaines à venir.