Après les élections, les procès

Après avoir gagné son procès contre les parlementaires, Mohamed Benatiya et Ismail Barhoumi, condamnés à  payer 500 000 DH chacun de dommages et intérêts pour adhésion à  un autre groupe parlementaire, le FFD récidive.

Après avoir gagné son procès contre les parlementaires, Mohamed Benatiya et Ismail Barhoumi, condamnés à payer 500 000 DH chacun de dommages et intérêts pour adhésion à un autre groupe parlementaire, le FFD récidive. «Nous avons décidé de généraliser notre recours en justice à l’ensemble des parlementaires qui sont partis et présenter un recours en annulation pour ceux d’entre eux qui ont été élus aux dernières élections», indique Thami Khiary, secrétaire général du parti. Le MP pourrait en faire de même, mais il lui faudra d’abord réunir ses instances, et surtout distinguer qui a réellement quitté ses rangs de qui n’a fait qu’emprunter une autre étiquette le temps de passer les élections.