Anas Sefrioui s’intéresse aux petits métiers et la réinsertion

Le patron du groupe Addoha, Anas Sefrioui, a décidé de dédier sa fondation, baptisée elle aussi Addoha, à  la promotion des petits métiers et à  la réinsertion des jeunes dans la vie active.

Le patron du groupe Addoha, Anas Sefrioui, a décidé de dédier sa fondation, baptisée elle aussi Addoha, à la promotion des petits métiers et à la réinsertion des jeunes dans la vie active. Les petits métiers, mais pas seulement ceux en relation avec le domaine du bâtiment et de la construction. La Fondation Addoha est déjà engagée dans d’autres opérations comme la réhabilitation d’anciennes maisons à Fès pour laquelle Anas Sefrioui avait contribué à hauteur de 180 MDH.