Amo : l’extension à  l’ambulatoire ne se fera pas en octobre

Le décret d’application est toujours en attente.

L’assurance maladie obligatoire (Amo) ne sera finalement pas étendue aux soins ambulatoires au mois d’octobre comme cela était prévu initialement. On se rappelle qu’en début d’année la question avait été tranchée suite à un long débat entre les patrons, d’une part, et les gestionnaires du système (CNSS et CNOPS) et l’Agence nationale de l’assurance maladie (Anam), d’autre part. Finalement, le 19 mars dernier, le conseil d’administration de la CNSS avait décidé l’extension à partir de début octobre. Seulement voilà, l’Anam étant l’autorité en matière d’Amo, il fallait que cette dernière entérine la décision puis la mette en application par voie de décret. La procédure a été engagée du côté de l’agence et le projet de décret devait, en principe, être adopté lors du dernier conseil des ministres. Mais surprise, ledit décret n’était même pas programmé à l’ordre du jour du dernier conseil des ministres qui s’est tenu lundi 19 octobre à Casablanca. Des sources proches du dossier expliquent cet ajournement par le fait que la priorité était donnée au projet de Loi de finances 2010 qui devait être déposé dans les délais au Parlement, le lendemain 20 octobre, comme le stipule la loi. En attendant, la CNSS dit avoir pris toutes les dispositions nécessaires pour le fonctionnement de l’extension de la couverture médicale de base aux soins ambulatoires. Elle a en effet organisé ses services, procédé au recrutement des ressources nécessaires et a mis à jour son système informatique. A rappeler que, telle qu’elle a été décidée en mars dernier, l’extension de l’Amo ne concernera pas, toutefois, les soins dentaires qui, à cause de leur coût souvent élevé, ne commenceront à être remboursés qu’à partir de 2013.