Amo : 25 000 dossiers par jour !

C’est la fièvre au sein de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). On se prépare activement à l’extension de l’Assurance maladie obligatoire (Amo) aux soins ambulatoires qui aura lieu en octobre prochain. Et pour cause, le flux de dossiers qui en découlera sera énorme : selon les estimations de la caisse, il y en aura au moins pour quelque 9 000 dossiers de maladie par jour à traiter dès le démarrage de l’extension. Un chiffre qui croîtra progressivement pour atteindre 25 000 dossiers par jour à l’issue de la deuxième année, soit le rythme de croisière. La tâche ne sera pas facile. Il faut savoir que pour les 3 premières années de fonctionnement de l’Amo, qui ne couvrait pas les soins ambulatoires, la CNSS recevait en moyenne journalière 1 800 dossiers de remboursement à peine.
Pour faire face à tout cela, la caisse a ouvert un grand chantier en vue de préparer son système d’information : redimensionner ses serveurs, en termes de capacité de stockage et de délais de traitement, adapter ses applications informatiques, revoir les procédures et en créer de nouvelles, former les ressources, déployer le personnel nécessaire…Depuis l’annonce de l’extension en mars dernier, les équipes de la CNSS sont presque entièrement focalisées sur ce projet. «Pas de panique, on sera dans les temps», rassure un haut responsable de la caisse.