Al Akhawayn ouvre à  Casablanca

Après dix années d’existence, l’université Al Akhawayn d’Ifrane (AUI) entend se déployer dans d’autres villes. Selon des sources bien informées, les responsables de l’université s’apprêtent à lancer l’université régionale Al Akhawayn de Casablanca (URAC). Le projet, qui nécessitera une enveloppe de 40 MDH, consiste en un campus, d’une superficie de 6 hectares, intégré et entièrement équipé en salles de cours, amphis, laboratoires, foyer pour les étudiants…
Pour ce qui est du cursus, l’université régionale de Casablanca sera constituée de quatre composantes. D’abord un centre dit de préparation aux études supérieures où les étudiants suivront des cours pendant deux ans, une sorte de tronc commun, avant de rejoindre l’université mère à Ifrane. Sont prévus également un centre de formation des hauts cadres qui remplacera celui déjà opérationnel au Technopark, un ensemble dédié à des cycles créés avec des écoles européennes de renommée et, enfin, l’institut de la PME. Ce dernier, à créer en collaboration avec la CGEM, proposera des cycles de formation continue sur mesure aux cadres des PME et un mini MBA.
L’URAC compte démarrer la première année avec 100 étudiants et en augmenter les effectifs de 100 chaque année jusqu’à atteindre un effectif total de 400 élèves en formation en vitesse de croisière. Coût de la scolarité : 50 000 DH par an en moyenne.
Bien entendu, il faudra trouver les moyens pour financer tout cela. C’est la raison pour laquelle les responsables de l’université d’Ifrane ont approché la ville de Casablanca et la région pour solliciter un apport de 20 MDH .