Aïd al Adha : les hôteliers sauvés par les nationaux

Ils affirment ne pas être satisfaits du taux de fréquentation actuel des touristes étrangers, mais les hôteliers reconnaissent que la période des dernières vacances scolaires et de Aïd al Adha a été sauvée par les nationaux, du moins pour ceux qui ont conçu des offres promotionnelles en faveur de cette clientèle. Selon une source au Conseil régional du tourisme de Marrakech, les nationaux étaient en effet présents avec force dans la ville ocre et la plupart des hôtels ont bien travaillé. Agadir n’est pas en reste et le patron d’un hôtel 5* affirme que son établissement a réalisé un taux d’occupation de 80%. Pour cela, il a dû certes faire un effort sur les prix et il n’est pas le seul puisque plusieurs hôteliers nationaux et étrangers ont fait de même, comme par exemple Atlas Hospitality et le groupe Accor qui a concédé des réductions allant jusqu’à 40%.