Ahmed Chami se fait noter par les patrons

Pour les premières assises de l’industrie, prévues le 7 avril à Casablanca, et au cours desquelles le point sera fait sur l’état d’avancement des chantiers fixés par le Pacte national pour l’émergence industrielle, Ahmed  Chami veut jouer la transparence jusqu’au bout.   Il a invité la CGEM à présenter publiquement sa propre évaluation de la progression des chantiers, quitte à ce que cela ne soit pas plaisant à entendre. Démocrate, le Chami.