Ahmed Chami réorganise son ministère

Des directions pour la veille stratégique et pour l’innovation.

Il fallait s’y attendre. Le ministère de l’industrie et du commerce qui pilote aujourd’hui trois stratégies sectorielles importantes que sont Emergence, Rawaj et Maroc Numeric, se devait de se doter d’une structure adaptée.
C’est désormais chose faite. Depuis le 19 août, le ministère a une nouvelle organisation résolument tournée vers ces trois projets. Si les directions de la production industrielle et du commerce intérieur, elles, ont juste changé d’appellation pour s’appeler désormais direction de l’industrie tout court et direction du commerce et de la distribution, on voit apparaître en revanche de nouvelles directions. C’est le cas, notamment, de la direction de l’économie numérique qui remplace l’ancien département des nouvelles technologies qui fonctionnait sous forme de secrétariat d’Etat autonome avec ses propres fonctionnaires et ses propres services. Le nouvel organigramme coopte également une direction pour la veille stratégique, une autre pour l’innovation, les technologies avancées (nanotechnologies, biotechnologies) et la recherche&développement ou encore la direction de la qualité et de la surveillance des marchés. Une autre nouveauté concerne également la création d’une véritable direction de la communication. Il va falloir maintenant trouver des compétences pour ces nouveaux postes. Et pour cela, le ministre Ahmed Chami a dû, en plus de la promotion interne, faire appel à des profils débauchés dans le secteur privé. Pour l’instant, en tout cas, aucune nomination n’a encore été annoncée puisque une liste de noms sont encore au stade de propositions. Il faudra attendre encore un peu pour connaître la nouvelle équipe.