agence de développement social

Najib Guedira ne part plus

Partira, partira pas ? C’est la question que se posaient depuis plusieurs semaines les cadres de l’Agence de développement social (ADS) au sujet de leur directeur, Najib Guedira. Ils viennent d’avoir enfin la réponse. La Vie éco a, en effet, appris de sources bien informées que l’intéressé a été reçu, il y a quelques jours, par le nouveau ministre de tutelle, Abderrahim Harrouchi, qui lui a officiellement annoncé qu’il était maintenu à la tête de l’agence.
C’est ce qu’on appelle un revirement total. Et pour cause : en juillet dernier, M. Guedira avait annoncé en personne à ses cadres qu’on lui avait fait officiellement savoir l’imminence de son départ (cf. La Vie éco du 16 juillet 2004).
Mais entre-temps, de l’eau a coulé sous les ponts. Et surprise, lors du dernier conseil d’administration de l’agence, qui s’est tenu le 22 septembre, c’est-à-dire plus de deux mois après l’annonce de son départ, l’intéressé, qui s’attendait à être démis, a eu droit aux éloges des administrateurs qui, selon un des membres présent à la réunion, ont reconnu et loué à l’unanimité la qualité du travail réalisé par le directeur. Bref, un retournement de situation à la marocaine !
Najib Guedira, contacté par La Vie éco, se refuse à tout commentaire personnel sur ce mini-coup de théâtre et se contente de rappeler simplement, comme il l’avait fait d’ailleurs en juillet dernier, qu’il continuera à travailler jusqu’à la dernière seconde de son mandat, et tant qu’on aura besoin de lui.