A vos marques ! Prêts ? Titrisez !

Le décret d’application de la loi 33-06 sur la titrisation des créances a été finalement adopté en Conseil des ministres le 19 juin. Au moment où les liquidités se font de plus en plus rares sur le marché, la nouvelle a évidemment soulagé les milieux financiers

Le décret d’application de la loi 33-06 sur la titrisation des créances a été finalement adopté en Conseil des ministres le 19 juin. Au moment où les liquidités se font de plus en plus rares sur le marché, la nouvelle a évidemment soulagé les milieux financiers, notamment les établissements de crédit mais aussi les grandes entreprises. La titrisation leur donnera, en effet, accès à un gisement important de ressources moyennant un coût bas. Les opérateurs attendaient le texte depuis tellement longtemps que certains sont prêts à lancer leurs premières opérations dans l’immédiat.

C’est le cas, par exemple, de l’Office national d’électricité (ONE) qui, avec l’aide de Maghreb Titrisation (groupe CDG), prépare un méga programme de financement qui sera réparti en plusieurs tranches. La note d’information a déjà été transmise au Conseil déontologique des valeurs mobilières pour visa. Cette levée de fonds, prévue pour le quatrième trimestre 2010, porte sur 1,5 milliard de DH.

D’autres opérations sont en cours de préparation, notamment dans le secteur bancaire. De sources bien informées, la Banque Populaire et le CIH sont eux aussi en phase de boucler leur montage. Même le secteur du microcrédit devrait, lui aussi, recourir à la technique. On sait que l’Association Al Amana prépare depuis 2007 une opération de titrisation en vue de lever entre 3 et 5 milliards de DH sur plusieurs années.