A quand la sélection naturelle?

Vous avez publié, dans votre numéro du 12 décembre, un article au sujet des sociétés de crédit à la consommation qui vont se voir retirer leurs agréments. L’initiative est louable et devrait faire des émules dans d’autres secteurs. On assiste aujourd’hui, dans presque tous les secteurs, à une véritable course à la taille, à la compétitivité et à la performance. On a eu droit à une leçon, il y a quelques jours, avec le rachat de Wafabank, entreprise pourtant performante, par BCM. Quid alors des entreprises trop petites ou non performantes ? La sélection naturelle est inévitable. Malheureusement, les entreprises marocaines ne l’ont pas compris et plusieurs d’entre elles continuent de vivoter, défiant toutes les lois économiques et le simple bon sens.