A la tête d’un fonds de 1,2 milliard de dollars !

En 2006, Driss Benbrahim, trader marocain, avait fait exploser le jackpot des bonus de fin d’année en percevant une prime de 50 millions de livres sterling (env. 800 MDH).

En 2006, Driss Benbrahim, trader marocain, avait fait exploser le jackpot des bonus de fin d’année en percevant une prime de 50 millions de livres sterling (env. 800 MDH). Aujourd’hui, il quitte Goldman Sachs, où il occupait le fauteuil d’associé depuis 2004, pour GLG, deuxième plus grand fonds de pension en Angleterre.

A 44 ans, le golden-boy, qui coiffera la division des marchés émergents, se voit confier la gestion d’un fonds de 1,2 milliard de dollars. En parallèle, il sera également chargé de superviser des fonds souverains de pays du Moyen-Orient, toujours pour le compte de GLG.